24 trucs et astuces essentiels pour la cuisine

Cuisine

Quels sont les astuces de cuisine qui me manquent ?

« Je possède un robot ménager depuis près de dix ans, mais je n’ai essayé que récemment l’accessoire râpe à fromage – et je me suis immédiatement sentie complètement idiote d’avoir perdu d’innombrables heures de ma vie à râper du fromage à la main. Je suis sûr qu’il doit y avoir beaucoup d’autres techniques que je n’ai pas essayées et qui me feront aussi passer pour un idiot : avez-vous des suggestions ? »

Quelles sont les choses que certaines personnes font régulièrement et que vous ne penseriez pas à faire ?

Voici une courte liste de certaines astuces les plus utiles pour moi dans la cuisine.

1. Peler le gingembre avec une cuillère

Le gingembre peut être difficile à éplucher avec toutes ses bosses et irrégularités. Plutôt que d’utiliser un couteau d’office ou un éplucheur à légumes, prenez la cuillère. Grattez-la contre la peau et elle se détachera tout de suite, en suivant chaque contour et en minimisant les déchets.

2. Procurez-vous un mixeur plongeant

J’utilise mon mixeur plongeant plus que tout autre outil électrique dans la cuisine, et de loin. Qu’il s’agisse de réduire les soupes en purée directement dans la casserole, d’éliminer les grumeaux dans ma sauce au fromage ou de préparer une mayonnaise ou une hollandaise en moins de deux minutes, le mixeur plongeant est l’outil idéal.

Beaucoup plus facile à nettoyer qu’un mixeur de comptoir ou un robot de cuisine, pas besoin de transporter des ingrédients chauds d’une casserole au bocal du mixeur, et la possibilité de travailler avec même de petites quantités d’ingrédients (à condition d’avoir un gobelet qui s’adapte correctement à sa tête) en font un atout inestimable.

3. Gardez une petite passoire pour les agrumes

Je garde une petite passoire à manche à côté de la cuisinière pour pouvoir couper rapidement un citron ou un citron vert en deux et le presser directement à travers la passoire dans la casserole. C’est beaucoup plus facile que de retirer les pépins après coup !

4. Utiliser la même petite passoire pour les œufs

Cette même passoire peut être utilisée pour faire des œufs pochés de forme parfaite. Comment ? Cassez les œufs dans la passoire au-dessus de l’évier et faites-les tourner doucement pour enlever l’excès de blanc aqueux. Vous obtiendrez ainsi un œuf serré, en forme d’œuf, qui pochera proprement.

5. Pensez comme une ligne d’usine, et travaillez proprement

Lorsque je travaille avec des cuisiniers débutants, l’inefficacité la plus courante que je constate est dans la planification des tâches. Disons que vous avez quatre oignons à peler, à couper en petits dés et à transférer dans un grand bol. Si vous effectuez chacune de ces étapes pour chaque oignon, un par un, vous passez beaucoup de temps à faire des allers-retours entre la planche, le bac à compost et le bol, à prendre et à poser votre couteau et à vous préparer mentalement à la tâche suivante.

Au lieu de cela, travaillez comme une usine : commencez par couper l’extrémité  et épluchez tous les oignons. Puis faites toutes vos coupes horizontales, suivies de toutes vos coupes verticales. Enfin, transférez tous vos dés parfaits dans le bol et nettoyez votre planche et votre plan de travail avant de passer à la tâche suivante.

Appliquez ce type de réflexion à toutes vos tâches et vous constaterez que le temps que vous passez dans la cuisine sera non seulement plus efficace, mais aussi plus ordonné, plus propre et mieux organisé.

6. Utilisez une poubelle et un grattoir.

Je vous recommande de toujours avoir une petite poubelle près de votre poste de travail. Ne pas avoir à faire des allers-retours vers la poubelle toutes les quelques minutes peut vous éviter bien des corvées de préparation, et rien n’est mieux qu’un grattoir pour déplacer de grandes quantités d’ingrédients ou de restes du point A au point B.

7. Congelez les liquides en portions utilisables !

Vous pouvez par exemple congeler le vin dans des bacs à glaçons et les conserver au congélateur, prêts à être sortis un par un et ajoutés aux sauces et ragoûts, ce qui vous évite d’avoir à ouvrir une bouteille entière chaque fois qu’une recette demande du vin.

De même, si vous préparez une grande quantité de bouillon, congelez-le en portions pratiques dans le congélateur – les bacs à glaçons et les boîtes à charcuterie sont parfaits pour cela – puis transférez-les dans un sac de congélation en plastique que vous pourrez sortir et utiliser chaque fois que vous aurez besoin de bouillon frais.

8. Congeler aussi plat que possible

Un autre truc pour le congélateur : congelez les aliments à plat et empilez-les. Qu’il s’agisse de soupes, de ragoûts ou de viande hachée, plus ils sont plats et larges, plus ils se congèlent et se décongèlent rapidement, ce qui vous permet non seulement d’être plus efficace, mais aussi d’améliorer la qualité des aliments (plus un produit met de temps à congeler, plus il subit de dommages cellulaires).

Pour congeler de la viande crue, des soupes et des ragoûts, si vous avez une machine sous vide, utilisez-la ! Sinon, placez les aliments dans des sacs de congélation résistants, expulsez tout l’air, posez le sac à plat et utilisez vos mains pour donner au contenu une forme aussi plate et régulière que possible.

Lorsque vous congelez des légumes, coupez-les en morceaux et blanchissez les légumes verts. Placez-les sur une grande assiette ou une plaque à pâtisserie en les espaçant les uns des autres et congelez-les solidement avant de les transférer dans un sac de congélation en plastique et de les conserver à plat.

9. Décongélation de la viande sur des plateaux en aluminium

La façon la plus rapide de décongeler la viande est de la placer sous un robinet froid. Mais si vous voulez économiser de l’eau et accélérer un peu les choses, placez votre viande sur une plaque ou une poêle en aluminium. L’aluminium est un excellent conducteur de chaleur et il attirera l’énergie du milieu ambiant dans votre viande congelée beaucoup plus rapidement qu’une planche à découper en bois ou un comptoir en bois ou en pierre. Vous pouvez réduire le temps de décongélation d’environ 30 % de cette façon. Cela fonctionne également pour les soupes, les ragoûts et tout ce qui est congelé à plat.

10. Couper les avocats dans leur peau

Pour couper les avocats en tranches pour les salades ou le guacamole, coupez-les en deux, retirez le noyau en le frappant avec le talon de votre couteau et en le faisant sortir, puis coupez-les directement dans la peau en utilisant la pointe d’un couteau d’office ou d’un couteau de chef. Lorsque vous l’écopez ensuite avec une cuillère, vous aurez des tranches prêtes à l’emploi, avec moins de dégâts qu’en essayant de manipuler un avocat pelé et glissant sur une planche à découper.

11. Lisez d’abord la recette

Lorsque vous préparez les ingrédients d’une recette, vérifiez quand les choses sont ajoutées collectivement et combinez-les à l’avance – cela évite du stress et de la vaisselle. Même chose lorsque vous pensez à l’ordre des choses que vous cuisinez – pouvez-vous utiliser la même planche à découper si vous coupez les légumes avant le poulet ? Avez-vous VRAIMENT besoin d’avoir deux casseroles en même temps, ou les processus peuvent-ils être combinés ? etc.

12. Utiliser une balance pour la cuisson

Il y a deux raisons d’utiliser une balance précise pour cuisiner : la précision et l’efficacité.

Une balance vous évitera de faire le ménage ! Plutôt que d’utiliser différentes tasses pour mesurer chaque ingrédient, il suffit de placer un bol sur votre balance, et de mesurer directement dans le bol de travail au fur et à mesure. Par exemple, lorsque je prépare une pâte à pizza, je sais que je peux ajouter 1 kilo de farine, 700 grammes d’eau, 25 grammes de sel et 10 grammes de levure et obtenir une pâte qui se comportera exactement comme je l’attends, le tout avec un seul bol à nettoyer.

13. La râpe microplane est votre amie

Les râpes microplane sont parfaites pour prélever le zeste des agrumes. Elles sont également parfaites pour râper le gingembre. Elles sont parfaites pour râper l’ail. Elles sont parfaites pour créer une couverture de fromage râpé sur vos pâtes ou votre pizza, pour râper la noix de muscade entière… la liste est longue !

14. Préparez vos vinaigrettes dans des bouteilles à pression

Comment puis-je m’assurer de consommer suffisamment de salades dans mon alimentation ? En ayant toujours une excellente vinaigrette à portée de main dans une bouteille pressée prête à l’emploi dans la porte du réfrigérateur. La façon la plus simple de procéder est d’écrire la recette directement sur le côté d’un flacon compressible, en traçant des lignes pour chaque ingrédient. Lorsque je suis à court de vinaigrette, je n’ai même pas besoin de sortir mes cuillères à mesurer ou mes tasses.

Par exemple, pour faire ma vinaigrette soja-balsamique, j’ajoute de l’ail, de l’échalote hachée, de la moutarde de Dijon et une pincée de sel et de poivre au fond de la bouteille, puis je verse l’huile de canola sur la première ligne, l’huile d’olive extra vierge sur la deuxième ligne, le vinaigre balsamique sur la troisième ligne, le vinaigre de xérès sur la quatrième ligne et la sauce soja sur le dessus. Mettez le couvercle, secouez-le, et nous sommes prêts.

15. Acheter des boîtes à déjeuner avec couvercles assortis

J’avais l’angoisse du rangement. Chaque fois que j’ouvrais mon armoire à tupperware, je savais que je serais confrontée à un éventail déconcertant de récipients de toutes formes et de toutes tailles, aucun dont le couvercle serait assorti. Mais ce n’est plus le cas. Aujourd’hui, je commande des paquets bon marché de récipients en plastique de type « deli » en trois tailles différentes pour répondre à 90 % de mes besoins de stockage. Il est facile de voir ce qu’ils contiennent, ils sont flexibles, ce qui en fait d’excellents verseurs et entonnoirs de fortune, ils s’empilent très facilement, ils passent au lave-vaisselle et sont réutilisables, ils ont des couvercles bien ajustés et, surtout, si vous restez fidèle à une marque, ils ont tous le même couvercle.

16. Goûtez les mélanges de pain de viande, de boulettes de viande et de saucisses avant de les façonner.

Il n’y a rien de pire que de prendre le temps de faire un pain de viande complet pour découvrir qu’il n’y a pas assez de sel.

Voici l’astuce : lorsque vous préparez un pain de viande, une saucisse ou des boulettes de viande, prenez un petit morceau de votre mélange et faites-le frire dans une poêle (ou encore plus vite, passez-le au micro-ondes pendant 10 à 15 secondes) et goûtez. Ajustez les niveaux d’assaisonnement dans le mélange en conséquence.

17. Congeler partiellement la viande avant de la découper

Trancher la viande pour la hacher ou la cuire dans un sauté peut être délicat, même avec un couteau bien aiguisé. Pour vous faciliter la tâche, placez la viande au congélateur pendant 10 à 15 minutes pour la raidir.

18. Gardez vos couteaux aiguisés

Avoir des couteaux bien aiguisés n’est pas seulement plus sûr (votre couteau a moins de chances de glisser d’un légume et de se loger dans votre doigt), mais cela rend aussi la cuisine beaucoup plus agréable lorsque vous pouvez trancher, découper et hacher à toute vitesse.

Pour la plupart des cuisiniers amateurs, l’affûtage doit être effectué une ou deux fois par an. Si vous êtes prêt à le faire, vous pouvez vous procurer des pierres et le faire vous-même, mais la plupart des gens préfèrent confier leurs couteaux à un professionnel. Quoi qu’il en soit, n’utilisez pas ces affreuses machines à aiguiser électriques qui enlèvent beaucoup plus de métal que nécessaire, usant ainsi votre couteau et réduisant sa durée de vie.

Même avec un couteau bien aiguisé, vous devrez affûter la lame en la caressant sur un acier pour aligner toutes les bosses et les courbures microscopiques avant chaque utilisation.

19. Gardez vos croûtes de parmesan

Conservez votre croûte de parmesan (ou toute autre croûte de fromage à pâte dure) après avoir fini le fromage et conservez-la dans un sac scellé au congélateur. Elle peut être utilisée pour ajouter une saveur intense aux bouillons, aux soupes et aux ragoûts en l’ajoutant au liquide mijoté pendant 20 à 30 minutes, comme dans cette soupe aux pâtes et aux haricots en 30 minutes.

20. Utilisez la mozzarella ou la feta liquide comme base pour la sauce pour pâtes

Utiliser l’eau dans laquelle la feta est conditionnée comme base d’une sauce au fromage pour les pâtes. Il suffit de verser l’eau de la boîte dans la même casserole que celle utilisée pour faire les pâtes pendant qu’elle est encore chaude, de mettre des petits morceaux de fromage (j’ai utilisé de la feta et du chèvre), et presto, vous avez une sauce pour pâtes gagnante. Ajoutez à la sauce au fromage quelques moitiés de tomates cerises crues de saison et vous obtenez quelque chose de vraiment délicieux.

21. Conservez les légumes verts et les herbes aromatiques avec un essuie-tout humide.

Ne détestez-vous pas lorsque vous ouvrez le tiroir à légumes et que vous apercevez le sac en plastique au fond, rempli de bave verte qui était auparavant des herbes ? Vous pouvez prolonger de plusieurs jours la durée de vie des herbes et des légumes lavés en les enroulant dans du papier absorbant humide et en les plaçant dans des sacs à fermeture à glissière dont les fermetures sont légèrement ouvertes.

Les serviettes en papier vous donneront même un indicateur de fraîcheur intégré. Au premier signe de pourriture, vous verrez des taches plus foncées de liquide se former sur les serviettes en papier. C’est le signe que vous devez consommer vos herbes et vos légumes verts dans un délai d’un jour ou deux.

Pour les herbes hachées ou cueillies, conservez-les dans un petit récipient avec une serviette en papier humide repliée sur le dessus.

22. N’ayez pas peur du sel, mais n’oubliez pas l’acide.

Nous savons tous que la nourriture des restaurants est délicieuse parce que les chefs assaisonnent les plats avec du sel à chaque étape du processus. Vous devriez faire de même à la maison !

Mais voici un autre secret : l’équilibre des acides est tout aussi important que le bon niveau de sel lorsqu’il s’agit de rendre les choses délicieuses. Un filet de jus de citron dans vos légumes sautés les rendra plus brillants (essayez-les dans des champignons avec un filet de sauce soja et vous aurez les champignons les plus savoureux que vous ayez jamais goûtés). Un trait de vinaigre peut faire passer votre soupe ou votre ragoût de lourd et plombé à frais et savoureux. J’ai toujours plusieurs types d’acides sous la main – citrons, citrons verts, vinaigre blanc, vinaigre de vin rouge, vinaigre de xérès et vinaigre de riz pour commencer – et je les utilise judicieusement lorsque l’occasion s’y prête.

23. Utiliser des coquilles d’œuf pour enlever les coquilles d’œuf

La moitié vide d’une coquille d’œuf est le meilleur outil pour extraire les morceaux tenaces de coquilles fêlées qui se sont retrouvés dans le bol.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *